Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Germaine Richier, un ensemble d’œuvres majeures, retraçant l’évolution et l’intensité du travail de Germaine Richier dans les années 1940 et 1950. 2017 à Mont Saint-Michel - Manche / Foxoo
foxoo    twicards   guide_twitter   tendances   revue_de_presse   top_vidéos    rdv_médias
FranceManche  Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 20/10/17 | Vues : 323


Germaine Richier, un ensemble d’œuvres majeures, retraçant l’évolution et l’intensité du travail de Germaine Richier dans les années 1940 et 1950. 2017 à Mont Saint-Michel / Manche

Cet évènement est passé.  Ne manquez pas le prochain !
Foxoo vous informe dès l'annonce des prochains évènements sur le même thème ou se tenant au même endroit. Inscrivez-vous, c'est gratuit et révocable à tout moment.

> Inscrire une alerte

Evènement passé.

Du 1er juin au 30 septembre 2017 à Mont Saint-Michel.

## Dates à confirmer, merci de vérifier sur le site officiel du lieu de l'événement !

Classée monument historique depuis 1874, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, faisant partie des dix sites culturels les plus visités en France, l’abbaye du Mont-Saint-Michel témoigne de la maîtrise architecturale et du savoir-faire de générations de maîtres d’oeuvres. Bâti au sommet du mont à 80 mètres, ce monument est une prouesse technique et artistique, offrant au regard une diversité de formes architecturales, du début de sa construction au 10e siècle aux restaurations du 19e siècle.

Le Centre Pompidou et le Centre des monuments nationaux, en charge de l’entretien, la conservation et la restauration de l’Abbaye du Mont-Saint-Michel ainsi que de son ouverture au public, ont choisi d’associer un site emblématique du patrimoine national à une oeuvre sculptée tout aussi spectaculaire.

Si Germaine Richier fait partie des plus importants sculpteurs français de l’après-guerre, son oeuvre reste pourtant méconnu. Formée à l’école de Bourdelle, celle que l’on surnommait L’Ouragane — du nom d’une de ses sculptures réalisée en 1949 —, développe un style figuratif remarquable par sa puissance expressive et son travail de la matière. Jouant sur l’union du minéral, du végétal et de l’animal, ses sculptures donnent vie à des « êtres hybrides », à des forces naturelles saisies dans le bronze.

L’exposition organisée au Mont-Saint-Michel réunira un ensemble d’oeuvres majeures, retraçant l’évolution et l’intensité du travail de Germaine Richier dans les années 1940 et 1950.

Abbaye du Mont-Saint-Michel – Centre des monuments nationaux

50170 Le Mont St Michel




En savoir plus
Compléter / corriger
Poster vidéo / photo
Promotions